Kispasse

Monday, June 12, 2006

Basketteur manqué, mais journaliste Douai

Cherchez l'intrusLe Mondial, tout le monde en parle. Donc moi aussi. Sauf que je ne vous parlerai pas de foot, mais de basket. Douai aussi à son mondial, c'est un tournoi juniors qui oppose quelques-unes des meilleures équipes de la planète basket. J'avais l'énorme privilège d'être l'envoyé spécial de la Voix des Sports sur cet événement international.
Le guignol au premier plan, c'est Antoine Diot, grand espoir de l'INSEPJ'y ai retrouvé mes amis de l'INSEP (Alexis Ajinça, Antoine Diot, Olivier Romain...), je m'en suis fait de nouveaux (Nicolas Batum, espoir du Mans, ou encore Ron Meikle, le scout des Atlanta Hawks) et de nouvelles (les Fanatic Dancers, des pom pom girls belges). Voici le compte-rendu que j'ai écrit pour la Voix des Sports, agrémenté de quelques photos...

Le rêve français capote, le rêve américain dépote
Nicolas Batum, ou la preuve en image que les appareil-photos numériques ne sont pas adaptés pour faire des photos d'actionLa France rêvait d’affronter les Américains en finale du Mondial juniors de Douai. C’était sans compter sur la détermination des Turcs, tombeurs des Bleus en demi-finale.
Pourtant, l’équipe de Richard Billant avait entamé de la meilleure des manières ce match au sommet (32-13 à l’issue du premier quart). "Mais on s’est relâché trop vite, on a sous-estimé notre adversaire et on a pêché en défense", constatait le technicien français.
Avec Alexis Ajinça, très grand espoir (2m13) du basket français qui vient de terminer son cursus à l'INSEP et ne sait pas encore quel club il rejoindra la saison prochaineLes absences d’Alexis Ajinça et Antoine Diot, sorti sur blessure dès les premières minutes, auront été préjudiciables aux Français. Les Turcs revenaient dans la partie (43-41 à la pause). Un mano a mano s’engageait, dont la Turquie sortait finalement vainqueur malgré un excellent Nicolas Batum côté tricolore (18 points). "La France, c’est un peu les États-Unis d’Europe. Cette équipe est très physique, j’en fais mon favori pour les Championnats d’Europe juniors de juillet en Grèce", expliquait le coach turc.
Avec l'excellent Manceau Nicolas Batum qui s'est pris un coup à l'arcade lors de la demi-finale contre la Turquie et n'a donc pas pu jouer la finaleMalgré ces belles paroles, les Bleus se retrouvaient donc à jouer la petite finale face à la Lituanie hier après-midi. L’équipe ne débordait pas de motivation, cela se voyait sur le repli défensif où les Français trottaient au lieu de galoper. Nicolas Batum n’était pas là pour sauver les meubles, il était laissé au repos après avoir été touché à l’arcade la veille. Après un nouveau bon départ (22-10, 8e), les Tricolores cédaient du terrain et laissaient les Lituaniens reprendre confiance (43-44 à la pause).
Avec Olivier Romain, meneur qui quitte l'INSEP pour rejoindre le CSP Limoges où ce petit veinard sera sous les ordres de Fred FortéMalgré une bonne gestion du meneur Olivier Romain, ancien de l’INSEP et futur limougeaud, les Français étaient trop fébriles en fin de match et laissaient de nouveau la victoire s’échapper (81-85).
En finale, les Américains ont mis une mi-temps à prendre le jeu à leur compte et à laisser éclater leur domination physique. Les Turcs faisaient de la résistance (55-48 à la pause) avant de s’écrouler en deuxième période.Avec Chase Budinger, promis à un bel en trois lettres dorées (NBA) Thaddeus Young et Chase Budinger, deux joueurs qui devraient fouler les parquets NBA dans quelques années, faisaient le spectacle. La veille en demi, Budinger s’était fendu de 40 points. Le MVP du tournoi, également vainqueur du concours de dunks, s’est contenté de 22 en finale.
La moisson est totale pour les Américains, puisque Nick Calathes a quant à lui remporté le concours à trois points. Les Ricains ont tout raflé à DouaiChahutés sur la scène internationale, les Américains ont prouvé à Douai qu’ils comptaient conserver le label Dream Team encore quelques années.
Avec les fanatic dancers, des pom pom frites (pardon, des pom pom belges) !Un voleur de pom-pom turcAvec Michel Jean-Baptiste Adolphe, ex-dunkeur fou de Liévin qui vient de signer pour deux ans à Levallois (Pro B)

12 Comments:

Post a Comment

<< Home