Kispasse

Thursday, June 01, 2006

Petit quatre-heure avec Franck, Pascal, Vikash...

Mon coup de coeur du jour: Franck Ribéry, c'est un avenir bleu écrit en lettres dorées.J'ai vu les Bleus dans mes yeux, aujourd'hui à Bollaert. Je les avais regardé à la télé hier soir contre le Danemark. Un bon Ch'ti match pour se mettre en jambes avant la Coupe du Monde. Bis repetita aujourd'hui pour le "match des coiffeurs" qui opposait une sélection de joueurs UNFP (Union nationale des footballeurs professionnels) à l'équipe bis de Raymond Domenech. Zizou, Lilian et Titi ne jouaient pas, mais il y avait quand même du beau monde et de belles coupes (Cissé, Chimbonda) sur la pelouse lensoise. Cissé, auteur d'un triplé, Wiltord qui s'est contenté d'un doublé, ou encore Trezegoal qui a inscrit le sixième but des Bleus. Ils ont gagné 6-2, mais leurs adversaires ont été loin d'être ridicules. D'ailleurs, c'est la sélection UNFP qui a ouvert la marque. Après le but de Nicolas Gilet, la France semblait rhabillée pour l'été avec un beau gilet. Pas inutile en ce moment, car l'été à Lens, ça veut dire 10° et une pluie battante. Mais Cissé s'est réveillé à temps, sale temps pour ses adversaires. A part ça, j'ai trouvé que Dhorasso était d'une nature très généreuse (il offrait beaucoup de ballons à ses adversaires) et que Ribéry courait très très vite (il est excellent à voir jouer). Paraît que c'est la nouvelle mascotte de l'Equipe de France, j'espère qu'il ne sera pas que le porteur d'eau des Bleus car il mérite mieux, le Ch'ti gars de Boulogne-sur-Mer.
Mon coup de gueule du jour: Chimbonda a joué, mais le DJ du stade n'a même pas passé Chihuahua, la musique reprise par les Guignols à la gloire du défenseur bleu.La belle histoire du match, c'est celle de Stéphane Bar. Une demi-heure avant le match, il était à Béthunes en train de négocier son licenciement avec son patron car sa boîte dépose le bilan. Surprise, il reçoit un coup de fil pour lui demander s'il est disponible pour arbitrer le match des Bleus à 15h. La Fédé avait oublier de prévoir le trio arbitral. Stéphane, qui a 28 ans, officie habituellement en CFA. Il accepte sans hésiter et arrive à Bollaert à 15h pile poil. Il se retrouve à arbitrer Djibril Cissé, Thierry Henry ou encore Jean-Alain Boumsong au lieu de Pascal Camier, Edwin Pindi ou Rudy Guiblesi habituellement (tous trois joueurs de l'US Lesquin en CFA). Son jour de gloire est arrivé. Cerise sur le gâteau: Thuram et Boumsong lui ont offert leur maillot à la fin du match, Grégory Coupet ses gants. Stéphane compte les donner à son frère, gardien de but amateur. J'attends désormais un coup de fil d'Yvan Mainini, le président de la Fédération française de basket, pour aller arbitrer les Championnats du Monde à Tokyo fin août...

10 Comments:

Post a Comment

<< Home