Kispasse

Saturday, May 27, 2006

J'M mon métier

Les Guenneugueskispasse, ça coûte pas cher et ça peut finir par rapporter. Mon nouvel employeur a compris l'énorme intérêt de ces rencontres improvisées et me paie pour en faire de nouveaux. Ainsi, j'ai pu avoir un "phoner" (c'est-à-dire, bande d'incultes qui ne maîtrisez pas le vocabulaire des maisons de production, une interview par téléphone) avec M'Pokora. Comme je travaille pour lavoixdessports.com et que M'Pokora est un grand sportif, ça parle beaucoup de sport. En fait, on a une rubrique sur le site où l'on interroge des people sur leur passion pour le sport. Mes collègues ont déjà fait Cali pour le rugby et Roch Voisine pour le hockey sur glace. Je vais tenter d'interviewer Jean-Pierre Pernaut, qui fut en son temps trois fois champion de france de hockey sur gazon avec Amiens...

20 ans, l'âge des rêves et des galères financières. Pas pour M'Pokora. Le jeune chanteur de R'n'B a déjà réalisé son rêve et ne connaît pas la précarité. Facette moins connue du personnage : c'est un passionné de sport, tout particulièrement de foot. Il est donc très heureux de chanter à Bollaert le 14 juillet prochain.

- Quels sont vos sports préférés?
J'ai fait du foot pendant 10 années, de 6 ans à 16 ans. J'aime aussi jouer au basket, et j'aime bien regarder le tennis. Je vais aller à Roland-Garros cette année.

- Avez-vous rêvé d'être un sportif pro quand vous étiez petit?
Oui, comme tous les ados. Quand j'avais 16 ans, j'hésitais entre le foot et la musique. Ce qui me fascinait, c'était de pouvoir vivre de sa passion, de jouer devant des milliers de supporteurs. Finalement, c'est comparable avec la vie de chanteur.

- Quelles sont vos idoles dans le monde du sport?
Jordan, au-dessus de tout le monde. Je regardais les matchs des Bulls dès que je pouvais. C'est comme Pelé au foot : c'est un grand joueur et un grand Monsieur.

- Vous êtes né en septembre 1985 à Strasbourg, le début d'une saison noire pour le Racing Club puisqu'ils descendent en D2 en 86. A quel âge vous-êtes vous intéressé à ce club?
Quand j'ai commencé le foot, à 6 ans. Je suis allé au stade à partir de 10 ans. C'était une belle époque, avec Leboeuf, Sauzée, Gravelaine...

- A 7 ans, vous découvrez l'album Bad de Michael Jackson, mais c'est une très bonne saison pour les Strasbourgeois. Comment avez-vous vécu la remontée en D1 en 92 grâce à une victoire à Rennes 4-1?
J'étais encore un peu jeune, je n'étais pas encore branché sur Téléfoot!

- Et les bons résultats en Coupe de France (finaliste en 95, vainqueur en 2001) et en Coupe de la Ligue (vainqueur en 97 et 2005)?
Je les ai toutes regardées à la télé. Par exemple, je me souviens parfaitement du but de Le Guen qui nous coûte la victoire face au PSG en 95.

- Avez-vous pu suivre Strasbourg cette saison? Qu'est-ce qui leur a manqué pour se maintenir?
Il manquait cruellement d'attaquants. Pagis et Niang sont partis à Marseille et ils n'ont pas eu de successeurs. Derrière, ce n'était pas si mal.

- Pensez-vous que l'arrivée de Papin comme entraîneur va relancer le club?
Malheureusement, un bon entraîneur ne suffit pas. J'attends de voir les transferts, car beaucoup de joueurs partent.

- Quel club aimez-vous le moins en Championnat de France?
Je n'aime plus trop Nantes, ça n'a plus rien avec la belle époque. Le jeu à la nantaise s'est un peu perdu.

- A votre avis, qui va gagner la Coupe du Monde?
A part le Brésil qui est au-dessus de tout le monde, presque toutes les équipes se valent.

- Suivez-vous aussi les résultats de la SIG, le club strasbourgeois de basket?
Bien sûr. Je sais qu'ils jouent actuellement en playoff contre Gravelines. Mais je suis plus au courant de la NBA.

- Le Tour de France qui part de Strasbourg cette année, ça vous fait plaisir?
Je ne savais même pas. C'est cool, c'est bien pour la ville.

- En mai, vous avez 14 dates de concert dans toute la France. Faut-il être sportif lorsqu'on fait une tournée?
Pour une tournée comme la mienne, oui! Je chante et je danse pendant 1h30, il vaut mieux être prêt physiquement. J'avais d'ailleurs commencé une préparation physique avec du cardio et de la musculation avant le début de la tournée, mais je n'ai pas pu faire toutes les séances à cause de la promo.

- A quoi vous dopez-vous?
Au sommeil! Après le concert, les musiciens vont souvent au resto. Moi, je reste tranquillement à l'hôtel. Il me faut mes 8 heures de sommeil! Sinon, l'énergie du public est un bon produit dopant. Parfois, je suis fatigué avant le concert. Mais dès que je monte sur scène, l'adrénaline me fait tout oublier.

- Ca vous fait quelque chose de spécial de jouer à Bollaert le 14 juillet?
Je suis super content, étant fan de foot. Et puis, Lens est un club important. Et c'est pour une belle occasion, l'anniversaire du club.

- Avez-vous encore le temps de faire du sport?
On essaie de taper dans le ballon avec mon DJ et mes musiciens quand on a le temps.

- Votre groupe Link up n'a pas marché, contrairement à vos disques en solo... Est-ce que vous réussissez mieux dans les sports individuels que dans les sports collectifs?
En général, je suis meilleur dans les sports collectifs. Au foot, ma principale qualité est la vision du jeu. Je jouais milieu droit et j'étais bon passeur!

12 Comments:

Post a Comment

<< Home