Kispasse

Thursday, June 09, 2005

Vos papiers, SVP...

Hier, le gendarme en charge de la communication dans la région est venu nous voir à l'école. Il nous a parlé des relations presse-gendarmerie. La question essentielle n'a cependant pas été abordée : comment faire sauter un PV en échange de la publication d'un article mettant en valeur l'excellent travail de la gendarmerie ?

C'est l'occasion de vous raconter mes antécédents avec cette corporation. Je suis allé deux fois à la gendarmerie de Guer-Coëtquidan pour faire des procurations. La première fois, j'entendais dans un bureau derrière l'accueil un gendarme expliquer à un autre comment télécharger des films sur Internet. La seconde fois, je suis tombé sur un clampin. Je lui ai demandé : "Ma mère a déjà une procuration. C'est possible qu'elle en ait une deuxième pour moi ?" Le jeunot me répond : "Y a pas de problème." Et on commence à remplir le formulaire. C'était un bon mois avant le référendum. Voyant qu'il calait devant la date, je lui précise qu'il avait lieu le 29 mai. Après, j'ai carrément halluciné quand il m'a demandé : "Il y a un ou deux tours ?" Bref, je reviens le lendemain avec ma procu, et là je me fais jeter par le chef : "Mais votre mère ne peut pas voter pour vous. Elle vote déjà pour quelqu'un d'autre." "Faudrait vous mettre d'accord, on m'a dit le contraire hier." Voilà pour l'anecdote.

Plus sérieusement, un truc m'énerve : à chaque fois que j'ai été faire des procurations, j'ai vraiment eu l'impression d'emmerder ces messieurs qui insistaient lourdement : "Mais pourquoi vous ne pouvez pas voter ce jour-là ?". Primo, ils sont payés pour le faire. Deuxio, je trouve que c'est un acte civique qui mérite d'être encouragé. Tertio, ce n'est pas non plus par plaisir que je fais une procuration, ça ne sert à rien de demander quinze fois pourquoi je ne peux pas voter moi-même.
Allez, une petite blague pour la route : C'est un génie qui en a marre d'être exclus parce qu'il est trop intelligent. Il invente une machine qui réduit le QI. Le sien est de 150. Il veut la régler sur 100, mais se plante et tape 10 sur son clavier. Peu après son réveil, il croise une personne et lui dit : "Vos papiers s'il vous plaît !"

6 Comments:

Post a Comment

<< Home